ACCUEIL | CARTE DU SITE | CONTACTEZ-NOUS | ENGLISH
À propos de nous Rapports et Articles Nouveautés
Conseil canadien des ministres des forêts
ACCUEIL > CRITÈRES ET INDICATEURS
Critères et indicateurs de l'aménagement forestier durable au Canada
Conseil canadien des ministres des forêts

Au niveau national, le Canada dispose du Cadre de critères et d'indicateurs du Conseil canadien des ministres des forêts (CCMF) pour produire des rapports sur leur progrès en matière d’aménagement forestier durable. Ce cadre scientifique a été conçu pour définir et mesurer le progrès accompli par le Canada en matière d'aménagement forestier durable. Les critères représentent les valeurs forestières que les Canadiens veulent améliorer ou entretenir, tandis que les indicateurs identifient les facteurs scientifiques servant à évaluer l'état des forêts et à mesurer le progrès au fil du temps. Plusieurs indicateurs sont maintenant intégrés dans le Rapport sur l’État des forêts au Canada.

C'est en 1995 que le CCMF a publié son premier cadre de critères et d'indicateurs (C et I) de l'aménagement forestier durable; les rapports subséquents ont été rendus publics en 1997 et en 2000. Ceux-ci ont constitué d'importantes étapes vers la mise en œuvre des obligations du Canada relatives à l'aménagement durable des forêts à l'échelle nationale et internationale.

En 2003, le CCMF a révisé le cadre et a publié une mise à jour du cadre des C et I (PDF, 2,8 Mo). En 2006, le CCMF a publié son rapport national au sujet des progrès vers l'aménagement forestier durable (PDF 11,3 Mo ou HTML), ainsi qu’un résumé des principaux résultats et tendances (PDF 3,0 Mo). En 2008, le CCMF a publié un rapport marquant le progrès en matière d’aménagement forestier durable au Canada (PDF 4,0 Mo) et, en 2010, a publié un rapport sur la mise en œuvre de l’aménagement durable des forêts au Canada et à l’étranger (PDF 3,9 Mo).

Le CCMF est aussi associé au Processus de Montréal, qui a établi les critères et indicateurs de l'aménagement durable des forêts tempérées et boréales et qui en fait le compte rendu. Le Processus de Montréal inclut 12 pays non européens qui comptent 90 % des forêts tempérées et boréales au monde.

Rapports et publications archivés

Personne-ressource :

Simon Bridge, Service canadien des forêts, Ressources naturelles Canada